Live

Cérémonie de voeux, discours de Monsieur le Préfet du Val-de-Marne

A l'occasion de la cérémonie des voeux 2016 du département, extrait du discours de Monsieur le Préfet Thierry Leleu, le Mardi 12 janvier 2016.

 

"Les réussites économiques et sociales de 2015

Sur le plan économique, 2015 fut une année de nombreux projets, parmi lesquels je citerai notamment :
- le début de la procédure d’extension de la ligne 14 sud et l’engagement des travaux préparatoires de la ligne 15 Sud ;
- l’enquête publique relative à la loi sur l’eau – réussite complète
- concernant la construction des gares et du site de maintenance des infrastructures (SMI) de Vitry-sur-Seine en octobre et novembre 2015 ;
- le lancement du plan de modernisation du MIN de Rungis, avec des perspectives d’investissement d’un milliard d’euros d’ici à 2025 ;
- le lancement de l’opération « Coeur d’Orly » et les travaux du bâtiment de jonction des deux aérogares de l’aéroport, qui permettra de renforcer le pôle d’Orly-Rungis, second pôle économique d’Île-de-France ;
- l’installation de Sanofi sur le campus Val-de- Bièvre à Gentilly et le développement du pôle économique et financier du Val de Fontenay ;
- l’inauguration du nouveau siège de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) à Maisons-Alfort en juillet ;
- des progrès en matière d’environnement qui font écho à la réussite de la COP21 : avec 8 lauréats de l'appel à projets « Territoires à énergie positive pour la croissance verte » (TEPCV), le Val-de-
Marne représente à lui seul 20 % des dossiers distingués en Île-de-France ; avec la certification ISO 50001, une première en France, obtenue par le bailleur Valophis pour son système de management de
l’énergie; avec l’aboutissement,  en décembre, de la procédure de classement de l’Arc boisé ;
- la possibilité récente ouverte au public - et aux enseignants notamment - de créer sa propre banque de données de cartes et de photos aériennes et satellitaires (avec même des photos prises par les satellites SPOT 6 et 7) à partir du Géo-portail de l’IGN, et le projet d’un cadastre unique, source de sécurité juridique future pour toutes les entreprises et administrations, qui est porté par l’institut ;
- sur le plan de l’urbanisme et du logement, la signature des deux contrats de développement territorial des Boucles de la Marne et de Paris-Est Entre Marne et Bois ;
- le nombre de logements autorisés qui s’établit à plus de 3000, retrouvant le rythme des bonnes années ;
- sur le plan, sportif, la maison du handball de Créteil et les championnats d’Europe de ski nautique au Parc interdépartemental des sports de Choisy-le-Roi en août ;
- sur un plan culturel, la reprise des studios Euro Media de Bry-sur-Marne et la première pierre du Centre dramatique national (CDN) de la Manufacture des oeillets à Ivry. Je félicite chaleureusement tous les acteurs qui ont œuvré à ces beaux succès.

3. Une année 2016 qui ouvre des perspectives nouvelles pour le Val-de- Marne

3.1. Des évolutions dans les services de l’État
Pour l’État dont on ne soulignera jamais assez l’effort considérable de rationalisation de ses services, l’année 2016 verra la mise en œuvre des travaux engagés dans le cadre du plan « Préfectures Nouvelle Génération », devant s’échelonner sur plusieurs années, et qui simplifiera les procédures pour la délivrance de la plupart des titres en évitant les déplacements non obligatoires de l’usager. Il permettra, dans le même temps, de renforcer  les missions prioritaires du ministère de l’Intérieur : la lutte contre la fraude documentaire, la gestion locale des crises, la coordination territoriale des politiques publiques, ainsi que
l’expertise juridique et le contrôle de légalité.
3.2. Des signes encourageants pour l’économie val-de-marnaise
Il nous est en effet permis de faire preuve d’optimisme.Le moral des chefs d’entreprise est en hausse : ils prévoient majoritairement une hausse de leur chiffre d’affaires au cours des 6 prochains mois,
et ce pour la première fois depuis 2011. La situation financière de ces entreprises s’améliore par rapport à 2014, même si elle reste fragile. Les prévisions d’emploi pour les six prochains mois repartent à la hausse.
Le nombre de demandeurs d’emplois se stabilise enfin, et le taux de chômage dans le Val-de-Marne se situe à un niveau inférieur à la moyenne nationale.
La mise en œuvre de projets centraux pour le département se poursuivra en 2016. Les travaux du Grand Paris Express entreront dans une phase active avec la mise en chantier des futures gares, à Champigny, à Vitry, à Cachan, à Saint-Maur ainsi qu’à Créteil l’Echat. Symbole de l’importance de ce projet pour nos concitoyens, le Président de la République est venu lui-même inaugurer en juin dernier l’exposition intitulée
« Les Passagers du Grand Paris Express » présentée au MAC/VAL, exposition qui dévoilait la maquette des futures gares du réseau.
Pour finir, 2016 pourrait voir aussi se développer les projets sélectionnés au titre de la deuxième vague du Programme d’investissements d’avenir (PIA 2), notamment le très beau projet Université Paris-Est, (Président Hittinger, vous avez tous nos encouragements) dans la suite des succès remportés dans le programme « Eco-cités et villes de demain » par Vitry-sur-Seine et Choisy-le-Roi. 

Conclusion : des atouts à valoriser

Vous l’avez compris, le Val-de-Marne dispose de formidables atouts pour se développer s’il croit en lui. Il possède tous les atouts pour attirer davantage : un réseau de transport dense, un cadre de vie privilégié avec une palette de services publics complète, des services de santé et médico-sociaux de pointe, ainsi qu’une offre culturelle et sportive remarquable. Il recèle d’inestimables pépites. De nombreuses forces
vives concourent à son progrès et à son dynamisme. De nombreux acteurs font sa réussite.
Les huit pôles de développement économique que constituent le tour du bois de Vincennes, le Val de Fontenay, la future gare de Bry-Villiers-Champigny, Créteil, les Grandes Ardoines, la Vallée scientifique de la Bièvre, l’ensemble Orly-Rungis, et le massif de l’Arc boisé disposent d’un incroyable potentiel.
Nos deux secteurs de pointe, la santé, la recherche médicale, avec nos deux établissements emblématiques de Gustave Roussy et de Mondor ou celui de l’alimentation humaine et animale, avec le MIN de Rungis,
l’ENVA et l’ANSES, sont internationalement reconnus.
Notre tissu économique est extrêmement dense.
Il compte onze entreprises du CAC 40 et des centres de recherche et de développement de première importance.
Et que dire des grandes perspectives que sont les Jeux olympiques et l’exposition universelle de2025 : je pense ainsi aux possibilités nouvelles pour Alfortville, Thiais ou le site des Ardoines, d’accueillir un équipement sportif ou un « Village global ». "

Source : Le Club de la Presse du Val-de-Marne