Live

Éco-campus Chérioux : emploi-formation-recherche en perspective

Les travaux ont démarré sur le domaine Chérioux pour faire sortir de terre, d'ici 2018, un pôle emploi-formation-recherche, explication.

Un grand pas a été franchi pour l’ambitieux projet d’Éco-campus à Chérioux initié par la Fédération française du bâtiment (FFB) et défendu par la ville de Vitry et la communauté d’agglomération Seine-Amont.

Unique en France, l’écocampus Chérioux proposera une formation du CAP à la licence professionnelle pour de nombreux métiers du bâtiment et un socle commun de  compétences aux jeunes et stagiaires en matière de techniques innovantes induites par le Grenelle de l’environnement, expliquait Patrick Aimon, le président de la FFB,  qui représente plus de 5 000 entreprises de toute taille,  du groupe à la TPE-PME. L’écocampus anticipe et accompagne la mise en oeuvre de nouvelles  réglementations thermiques formant aux nouveaux métiers du bâtiment.

Ce projet de campus est une porte pour l’emploi des jeunes qui vivent ici,  considère de son côté Michel Leprêtre, président de Seine-Amont et adjoint au maire chargé du Développement économique. Une clé pour l’avenir du territoire.

A terme, 100 000 m² de surface supplémentaire doivent sortir de terre dont un pôle emploi formation recherche de 11 000 m2 et 300 logements étudiants  :

  • été 2015 : démolition des structures vétustes qui ne présentent pas d’"intérêt architectural",

  • jusqu'en décembre : démolitions partielles de bâtiments,

  • début 2016 : travaux d’aménagement des espaces verts et des voiries,

  • fin 2016 : lancement du premier chantier de construction.

 

Source : Vitry94.fr