Immobilier

En 2014, le Val-de-Marne conforte l’implantation de grandes entreprises sur son territoire

GO SPORT, Alfortville

2 200 m², c’est la surface prise à bail par le groupe de distribution Go Sport dans l’immeuble Equalia, situé à Alfortville, pour y installer son siège parisien, le siège social du groupe étant installé à Grenoble. L’enseigne spécialisée dans les articles de sport a quitté ses bureaux parisiens en avril 2014 et ses 80 salariés se sont installés dans cet immeuble neuf, à quelques  minutes de la ligne de métro n°8 et de la ligne de RER D, et situé à proximité immédiate du complexe hôtelier Huatian-Chinagora. C’est également au sein de l’immeuble Equalia que Nexity a inauguré le 22 octobre 2014 son premier espace de bureaux partagés, Blue Office. 148 postes de travail répartis sur 2000 m² destinés aux autoentrepreneurs, start-ups, grands groupes…,  faisant partie d’un réseau de plusieurs centres répartis en Ile-de-France. l’objectif de ces nouveaux espaces de travail : inciter au télétravail et éviter des heures de trajet inutiles.

ESSILOR INTERNATIONAL, Créteil

Le groupe Essilor International, leader mondial de l’optique ophtalmique, conforte sa présence en Val-de-Marne, en investissant 35 millions d’euros dans son nouveau centre de R&D. Un bâtiment de 10 000 m² a été inauguré le 24 avril 2014 à Créteil pour y installer son campus de recherche européen. Le groupe es déjà très présent en Val-de-Marne avec le siège monde à  Charenton-le-Pont et le siège France à Vincennes. En 2013, l’entreprise a été classée par le magazine Forbes pour la 3ème année consécutive parmi les entreprises les plus innovantes au monde. Elle a réalisé plus de 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2013 et emploie plus de 55 000 collaborateurs à travers le monde.

SPIRIDOM, Val Pompadour

La société Spiridom, spécialisée dans la distribution de spiritueux en provenance des Antilles, s’est installée dans un bâtiment neuf de 2 500 m² situé sur la ZAC départementale Val Pompadour à Valenton, réalisée par le promoteur Cléma. La ZAC Val Pompadour est un programme d’aménagement de 40 hectares développé par SADEV 94, particulièrement bien situé à proximité immédiate de l’A86, entre Créteil et Choisy-le-Roi, et desservi par une nouvelle gare du RER D, développant 140 000 m² d’activités et 600 logements et commerces de proximité. Transgourmet a décidé en 2013 d’y faire construire son siège social sur 5 000 m² et un entrepôt frigorifique de 20 000 m².

JARDILAND, Joinville-le-Pont

L’enseigne de distribution Jardiland, installée précédemment notamment sur deux sites à Paris, implante son siège social sur 3 000 m² dont 2 300 m² de bureaux dans les anciens studios  Pathé situés à Joinville-le-Pont, à proximité immédiate de la gare de RER A. Quelques 200 salariés se sont installés début novembre 2014 dans un bâtiment atypique, dont l’architecture a été préservée. Celui-ci accueille un espace show-room pour les produits en phase de test et le centre administratif du groupe qui distribue ses produits dans 204 magasins. Jardiland est voisin de la société Rent a Car qui a également installé son siège social à Joinville il y a 4 ans.

 

VAILOG, Bonneuil-sur-Marne

Vailog, développeur immobilier logistique, réalise, pour le compte d’Haropa, une plate-forme logistique multimodale de plus de 21 000 m², « Bonneuil Distribution Center 2 », sur le port de Bonneuil-sur-Marne. L’ensemble, doté d’un quai fer couvert de 2500 m², permettra la mise à quai d’un train et sera livré à Poste Immo au premier trimestre 2015.

VINCI CONSTRUCTION FRANCE, Chevilly-Larue

La direction déléguée de Vinci Construction France composée des entités SICRA, Dumez Ile-de-France et SRC a pris à bail 4 035 m² de bureaux dans l’immeuble Oxygène Sud, situé à Chevilly-Larue, pour regrouper en un seul lieu ses équipes dispersées sur plusieurs sites en Ile-de-France. L’immeuble, propriété de Monceau Assurances, borde le Marché International de Rungis et bénéficie d’une station du tramway T7, du Trans Val-de-marne et, à terme, d’un accès au Grand Paris Express. La société Keops était conseil des deux parties.